Le sport ou l’activité sportive est bon pour la santé et permet de bien vivre.
On ne s’y prend jamais assez tôt pour bien vieillir !!

Pourquoi faire de l’activité physique ?

Adulte : maintenir le niveau de fonction le plus élevé possible
Sénior : sauvegarder l’indépendance et prévenir les incapacités

L’activité physique permet :

→ d’améliorer sa condition physique : développement des aptitudes aérobie, renforcement musculaire, développement des capacités d’équilibre (statique et dynamique), proprioception, maintien et amélioration de la souplesse et de l’amplitude articulaire…
→ de prévenir les risques de maladies du système cardiovasculaire : hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie [lipide sanguin], hypertension artérielle, lutter contre l’ostéoporose et contre la sarcopénie…
→ d’impacter sa vie sur le plan psychosocial et apporter du bien-être : conserver l’autonomie, lutter contre l’isolement social, améliorer la qualité de vie, lutter contre le stress…
→ de lutter contre la sédentarité  et contre la dépendance.

Quelle est la différence entre activité physique et activité sportive ?

Activité physique : tout mouvement corporel produit par la contraction des muscles, qui entraine une augmentation de la dépense d’énergie par rapport à la dépense du repos.

Activité sportive : activité physique codifiée par des règles établies, dans un espace défini.

Recommandations OMS :

«L’activité physique englobe notamment les loisirs, les déplacements (par exemple la marche ou le vélo), les activités professionnelles, les tâches ménagères, les activités ludiques, les sports ou l’exercice planifié, dans le contexte quotidien, familial ou communautaire » 


⇒ Nombre de pas recommandé par jour : adulte = 10000 pas et sénior = 6000 à 7000 pas

10000 pas = environ 8km de marche ou 300-400 kcal (kcal = valeur déterminée pour un individu de poids moyen)

⇒ Activité d’endurance adultes et séniors : par tranche de 10mn minimum

2H30 par semaine en intensité modérée (marche rapide, jardinage, monter des escaliers, danse)

ou

1H15 par semaine en intensité forte (course à pied)

⇒ Exercices de renforcement musculaire (principaux groupes musculaires) : 2 fois par semaine

Les personnes à mobilité réduite

devraient pratiquer une activité physique visant à améliorer l’équilibre et à prévenir les chutes au moins 3 fois/semaine. 
Quand des personnes âgées ne peuvent pas pratiquer la quantité d’activité physique recommandée (raisons de santé), elles devraient être aussi actives physiquement que leurs capacités et leur état le leur permettent.

Attention : respecter une progression dans l’activité :


Les personnes  qui ne suivent pas à présent les recommandations concernant l’activité physique, devraient chercher à augmenter leur activité de manière progressive, en commençant par accroître la durée et la fréquence de l’activité modérée, avant d’envisager d’en accroître l’intensité pour atteindre finalement un niveau soutenu.

Source : FD Sports pour Tous et Mutualité Française